DSM 5 : dysphorie de genre

Travesti, transgenre, transsexuelle

http://crossdreamers.blogspot.no/2014/05/the-dsm-5-on-gender-dysphoria.html

Notez que cette version apporte les améliorations suivantes :

  • vouloir « changer de sexe ou de genre » donc pour simplifier être « trans » n’est plus perçu comme un trouble en lui même, seul est perçu comme une trouble le fait de ressentir la dysphorie qui peut (ce qui n’est PAS le cas de tous les trans) accompagner cette envie de changer,
  • les gens ayant un genre autre que homme ou femme sont maintenant inclus, il y a donc une reconnaissance des identités sortant de la binarité homme/femme, d’où on peut être « trans » sans vouloir passer de homme à femme mais de homme à autre chose ou de autre chose à femme, voire de autre chose à autre chose mais avec un corps différent,
  • une personne peut à la fois être TRAVESTI (c’est à dire avoir un excitation sexuel à l’idée d’être en femme sans questionnement identitaire selon le D.S.M.) ET ressentir de la dysphorie de genre (notons que le TRAVESTI est listé comme malade  qu’il connaisse ou non la dysphorie de genre !)
  • reconnait qu’il est possible de passer de travesti à « trans » en disant que le travestissement à caractère sexuel est souvent précurseur de dysphorie de genre chez les mâles attirés par les femmes.

 

Publicités

#3-eme-sexe, #autogynephilie, #dsm, #dsm-5, #dysphorie-du-genre, #ftm, #mtf, #transgenre, #transition, #transsexuelle, #travesti, #trouble-de-lidentite-de-genre