Femme avec un corps mâle ?

Travesti, transgenre, transsexuelle

 

Je connais bien la difference entre sexe et genre, contrairement à la plupart des gens, y compris chez les trav/trans.

Le sexe = la biologie, les organes sexuelles, les hormones, les chromosomes.

Le genre = l’organisation psychique à dominante feminine ou masculine, homme ou femme, qui se manifeste par un comportement de genre conforme aux normes sociales du genre qu’on pense avoir (afin d’être reconnu dans ce genre par les autres).

Ce genre peut être socialement construit ou biologique (une particularité chromosomique qu’on ne sait pas voir ou un phénomène hormonal durant la gestation qu’on ne sait pas comprendre), ca ne change pas le fait qu’il ne découle PAS (ou du moins pas uniquement) du sexe (les trans nous le montrent depuis 60 ans !).

Mais malgré ca j’ai du mal à me défaire de l’idée que le genre a un lien avec le corps sexué.

En effet, je me dis à l’heure actuelle homme ET femme, donc un mélange, que je nomme un 3 ème genre.

Je n’arrive pas à me dire femme. Et pourtant je ne me dis plus homme (malgré un corps mâle assez viril)

Et pourquoi je ne me considère pas femme ? 

C’est simple : car j’ai un corps mâle !!!

Donc je ne me dis pas femme (genre) à cause du corps (sexe).

Si je ne me dis pas femme (genre) ce n’est PAS car je me sens homme (genre) mais car je pense que ce corps mâle me condamne à ne pas être femme.

Donc si je pense que le corps fait le genre (la société me le dit depuis toujours et je ne me dis pas femme car j’ai un corps mâle), le fait de vouloir une corps femelle est fatalement le signe que je veux un genre femme.

Et si je veux un genre femme, c’est probablement que je l’ai déjà et que je veux juste être comme la société le dit : une femme avec un corps femelle et non une femme avec une corps mâle.

En effet, quelle personne avec un corps mâle ET un genre homme peut désirer un corps femelle dans une société qui dit que le corps femelle fait le genre femme ?! 

Ca serait vouloir un corps qui va contre son propre genre.

D’où il est probable que j’ai un genre femme ou du moins pas du tout un genre homme.

Et comme je n’ai pas envie d’avoir une expression de genre queer (une sorte de genre non binaire où on mélange masculin et féminin pour n’être vu ni homme ni femme, pour semer le doute et faire tomber les frontières) mais plutôt d’une expression de genre de femme normale (sans aller dans la caricature du genre en adoptant un look bimbo ou pute) dans l’expression du genre, il est fort probable que j’ai une genre femme.

En d’autres terme, si j’avais un corps femelle,  je ne voudrais surement pas le masculiniser et je ne me mettrais pas en homme pour baiser !
 D’ailleurs je trouve toujours dommage de voir une femme se changer en homme, je me dis que le personne est gravos de vouloir ruiner un corps femelle !
Conclusion : je n’ose pas me considérer comme femme car j’ai un corps mâle et non car je n’ai pas un genre femme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités