Rejet du corps

Travesti, transgenre, transsexuelle

Je pensais ne pas être trans car pour moi trans impliquât un rejet organique du corps mâle or moi il ne me dérange pas.

Du moins pas de façon consciente et évidente.

Par exemple j’aime me regarder le visage dans une glace depuis toujours. Mais je n’ai jamais aimé me voir nu.

D’ailleurs je n’ai jamais aimé être nue et je me suis rarement vu nue donc.

Et quand je dis nu je veux dire aussi en maillot ou torse nu. 

Je déteste avoir le haut du corps nu, je ne suis jamais allé à la plage de ma vie, je ne vais jamais à la piscine et je ne sais même pas nager !

Je déteste aussi avoir les pieds nus et je n’aime pas être cul nu.

Si bien que quand je baisais en mec, je baisais en maillot de corps, caleçon et chaussettes !!!!!

Et je n’aimais pas non plus que les femmes me touchent les cuisses, le ventre, ca me chatouillait ou provoquait une tension négative qui me faisait débander plutôt que de me faire bander.

Le seul truc qui j’avais qu’une femme touche c’est mes tétons et ma bite (avec une grande précaution).

En femme avec un mec ca ne me dérange pas de me montrer déshabillée et j’aime qu’il me touche partout…sauf la bite !

Donc clairement  je suis plus à l’aise avec le corps en femme ou quand on me perçoit femme en face.

Et quand je prends un bain je mets toujours une serviette sur le haut du corps une fois sortie de la baignoire comme une femme qui a des seins, peu de mecs font ca !

Je pensais que c’était lié au froid mais je crois que c’est comme une meuf qui complexe sur son corps ! Je me planque car je me sens moche avec un corps sans seins donc j’ai pas envie de voir ni de montrer.

Je déteste aussi voir des hommes nus quand ils ne sont pas hyper poilus, peut être car je me reconnais, en tout cas je me dis « que c’est moche ce corps sans seins et sans cul et sans poils pour cacher cette misère ! ».

Voir des hommes poilus m’excitent un peu, je me sens femme à coté. Voir des femmes nue m’angoisse car je me sens homme à coté.

Donc dire que j’ai aucune problème avec le corps mâle c’est me mentir.

De plus l’idée d’être chauve me parait pire que la mort ! Alors qu’un mec chauve je ne trouve pas ca forcement moche. Donc c’est  que je ne dois pas me sentir homme.

En fait je fonctionne par identification/comparaison : 

– ce qui me parait féminin chez un homme me parait horrible car à coté je me sens viril.  Par exemple un mec avec des pieds petits  je trouve ca grotesque, idem pour des petites mains

– ce qui me parait masculin chez un homme m’attire et m’excitent sexuellement car à coté je me sens femme 

– ce qui me parait masculin chez une femme me dérange car je me dis que malgré ca elle a le droit d’être femme et moi pas donc quelque part ca me revoie à mon état d’homme

– ce qui me parait féminin chez une femme m’attire visuellement et me stresse car je veux la même chose mais ca ne m’excitent pas sexuellement. 

Donc tout ce qui chez les autres me fait sentir femme est excitant, attirant, tout ce qui chez les autres me fait sentir homme est repoussant.

D’où j’aime les hommes virils car ce sont eux qui me font sentir le plus femme.

Je n’aime pas les corps androgynes, j’aime la binarité : femme feminine, homme masculin. Donc je ne suis pas du tout 3 ème genre ou du moins le 3ème genre me repousse physiquement. C’est justement ce que je ne veux pas être. Je veux être une femme féminine et faute de mieux un homme non effeminé.

On peut se demander si avoir autant besoin des autres pour se sentir femme n’est pas signe que je ne suis pas trans.

Mais ca peut aussi être signe qu’en plus d’être trans je suis borderline et donc que j’ai une image assez fluctuante de moi et que je fonctionner par identification et projection.

Finalement le coté borderline fluctuant pourrait ne pas être  la cause pour laquelle je veux être femme mais ce qui me ferait douter que je suis trans. 

Publicités