Suicide physique ou suicide social (transition) ?

Travesti, transgenre, transsexuelle

Je ne suis pas capable d’avoir une relation amoureuse normale avec une meuf (d’ailleurs quelle meuf peut vouloir d’un mec de 42 ans qui ne travaille pas depuis 14 ans et vit avec ses parents depuis toujours et qui n’a pas envie de changer ca  ? Surement pas une meuf qui me plairait !).

Le sexe épanouissant avec une femme me semble de la science fiction tellement je me sens passive et tellement j’aime me faire prendre par un homme en étant femme moi même.

Une relation amoureuse avec un homme en homme ne m’inspire pas du tout.

Une relation amoureuse avec un homme en femme m’intéresse mais je n’ai pas le bon corps pour plaire à un mec qui aime les femmes et je n’ai jamais eu d’attirance sentimentale pour un homme (peut être à cause de mon corps mâle justement).

Donc je ne peux avoir ni vie sexuelle épanouissante (avec femme je me fais chier et avec homme ne j’ai pas le bon corps) ni vie amoureuse tout court.

Rien que ce problème suffit à se suicider : ne pas avoir de vie sexuelle ni de vie amoureuse !

Mais moi en plus j’ai une dysphorie de genre c’est à dire un mal être lié à l’identité sexuelle, au corps sexué et à la sexualité en homme.

Quand je vois des femmes que je trouve pas mal ca me déprime car je me dis que je devrais être comme elle, à leur place et qu’elles ne se rendent pas comte de la chance qu’elles ont de pouvoir être femme et bien dans leur corps/sexe/genre.

Rajoutons à ces problème quelques problèmes physique qui sont apparus avec l’âge donc des douleurs articulaires probablement liée à une polyarthrite rhumatoide, donc un truc très grave dégénératif et handicapant, et un problème de logement quand mon père qui a des problèmes sérieux de poumons mais ne parvient pas/refuse d’arrêter de fumer sera mort.

Reste à trouver un moyen pour me suicider.

Ainsi, de plus en plus je me dis que ça sera bientôt transition ou suicide !

 

 

Publicités