Ce que dit Hervé Hubert sur le genre et sur moi

Travesti, transgenre, transexuelle

 

l reconnaît que les  gens pensent être femme ou homme. 

Mais pour lui ce n’est pas une  identité de genre mais ce qu’il nomme un nouage entre 3 nœuds, les corps, les mots et l’image. 

Ce n’est pas une  identité car c’est pas inné et pas une vérité intérieure qui détermine qui ont est. 

Il reconnaît que les femmes et les hommes ne fonctionnent pas pareil à savoir que le nouage est différent. 

Donc il reconnaît un genre psychique homme ou femme mais il nomme ca nouage et ne dit pas aux trans que c’est pas un genre mais un nouage car eux ne s’intéressent  pas à la théorie comme moi.  Il dit que je suis le seul à m’intéresser à la théorie. 

Il admet que j’ai PAS  un nouage homme et que  j’ai certain rejet de la virilité. 

Du moins pour lui je n’ai pas un nouage homme classique. Et  je suis un cas à part, assez unique.

Je lui demande alors si je ne pourrais aussi bien avoir un nouage femme pas classique, exotique, qu’il ne peut rentrer dans le modèle. Il dit que c’est une idée intéressante. Et il me parle des femmes chinoises du rêve que je viens de raconter ! 

Je lui demande s’il serait  surpris de me voir dans 5 ans en femme si on ne sait se voit pas 5 ans. Il ne sait pas, dit je crois ne jamais avoir pensé à la question mais qu’il faudrait essayer ! 

Donc il admet que je ne rentre ni dans son modèle homme normal ni dans femme. 

Je lui demande s’il y a d’autres nouages, il dit que oui. 

Ah  et je lui dis ne pas avoir baisé depuis 1 an avec mec et il dit être très étonné ! 

J’ai demandé si j’ai nouage d’homme gay. Il dit que non.  Ni homme classique ni homme gay. 

Donc pour lui je baise avec mec sans être gay ! 

Bref, je crois qu’il ne sait pas trop où me placer dans son modèle. Et qu’il pourrait un jour me dire nouage femme. 

 

Publicités