Ya du changement

Travesti, transgenre, transsexuelle

Le côté sexuel du travestissement semble avoir diminué pas mal puisque je ne me gode quasi plus depuis au moins 1 an et que je n’ai baisé avec aucun mec depuis 14 mois (et aucune meuf depuis au moins 3 ans !).

Vous me direz que je ne m’habille quasi plus en femme non plus…et que donc c’est que sexuel !?

Mais l’envie d’être femme n’est pas partie, elle est même plus forte et depuis plus d’1 mois elle ne fluctue plus. J’y pense tous les jours alors qu’avant j’y pensais quelques jours et ca partait pendant x jours car je me godait en femme ou ca partait tout seul.

Ce qui fait que c’est mins sexuel est le fait que je me montre online et que je dis partout dans la vie de tous les jours que je suis trans.

Le fait de me dire TRANS semble remplacer le sexe. Il y a comme une sublimation de la pulsion trans qui pousse à se dire trans !

Je jouis plus en me disant trans qu’en baisant et ca ne sonne pas très travesti mais clairement trans une telle situation.

Je me branle toujours en me visualisant femme mais plus besoin de me goder ni de sucer des mecs pour me sentir moins mâl(e)…

Donc je commence à penser que Guetta a raison, que je suis trans et que si je m’assume femme au quotidien le coté sexuel lié à être femme passera au second plan.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités