Je vis en homme donc je ne suis pas trans ?

Travesti, transgenre, transsexuelle

Je me suis longtemps dit que je n’étais pas trans car je ne détestais ma vie en homme et que je pensais que pour être trans il fallait détester la vie en homme.

En écoutant des trans j’ai compris que tous les trans ne détestent pas être hommes, certains pensent simplement que la vie en femme leur correspond mieux, d’autres commencent les hormones pour explorer jusqu’où ils sont trans car ils sentent simplement que quelque chose cloche en homme et ne reviennent plus jamais en hommes car ils se sentent apaisées en femme.

Donc nul besoin de détester la vie en homme pour être trans.

En analysant ce que j’appelle « ma vie en homme » je me dis que mon argument doublement pas la route.

En effet, je ne vis pas comme un homme, je vis comme un ado ou une personne sans vie :

 

  • je ne travaille pas depuis 14 ans
  • je vais avec mes parents depuis toujours
  • je ne baise plus en homme depuis environ 3 ans
  • en 5 ans j’ai du baiser 5 fois en homme (et c’était NAZE car peu envie et car meuf coincée)
  • je n’ai pas eu de vraie relation amoureuse depuis 7 ans
  • ma vie sociale  hors internet se limite à aller chez 2 psychiatres, à faire une rando vélo collective de temps en temps (rando où je dis aux gens que je voudrais changer de sexe !) et à faire des courses !

Le reste du temps je suis en pyjama, online, à fantasmer que je suis une femme avec mon compte FB où j’ai indiqué un genre trans ou à ruminer pour savoir si je suis trans ou non !

Le pire : j’aime ma vie et je ne me vois pas du tout avoir une vie normale de mec !

Mais dire que j’aime ma vie…d’homme…est un peu exagéré.

J’aime ma non vie, ma vie d’ado sans obligation car comparé à ce que le société me propose à savoir une vie de mec ma situation actuelle semble mieux.

Je crois même que j’ai fait le meilleur choix de vie possible à ce jour. C’est dire que je dois penser que la vie de mec est naze !

Je pense que je suis dans une non vie car j’ai un genre psychique femme et que la seule option de vie était une vie de mec.

Vivre en mec alors qu’on fonctionne en mode féminin implique une tension psychique et des gros efforts pour être viable en mec et à long terme ce n’est pas viable.

Je me suis donc protégé de cette tension en vivant en non mec, en ado, en enfant, car c’est quelque part moins éloigné de femme, en quelque sorte  je n’ai pas commencé la puberté (d’ailleurs je n’ai jamais eu de crise d’adolescence).

Donc je ne vis pas vraiment en homme et je crois que je préfère mourir que de vivre une vie normale de mec qui travaille, vit avec une femme, se reproduit…

D’ailleurs je n’ai pas l’impression que je vais vieillir, je me sens éternel, comme si j’allais rester toujours avec le même âge, je ne m’imagine pas du tout en mec de 55 ans et je trouve l’idée anxiogène !

Par contre je m’imagine depuis peu en femme de 55 ans, cette situation me semble  même enviable.

Donc puis je dire que je vis en mec ?!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités