Bilan du rdv avec Machefaux à Sainte Anne

Transgenre, transsexuelle, trans…

Il n’est pas aussi rigide que la réputation de Sainte Anne en matière de trans pouvait laisser penser.

Il admet des passerelles entre travesti branleur (travesti fétichiste) et trans (dysphorique du genre).

Et selon lui le débat trav ou trans n’a pas lieu d’être si on considère le DSM 5 : si on est dysphorique du genre alors on rentre dans les candidats potentiels à la transition.

Et selon lui j’ai une dysphorie de genre évidente.

Il dit que je dois déconstruire mon idée fausse selon lui que la vie après transition est infernale et me laisser ouverte cette option de vie car il y a très peu de regret exprimés par les gens qui font une transition.

Il veut me faire passer un test de Q.I. car il pense que j’ai un Q.I. élevé.

Il pensait que j’étais en phase maniaque durant notre échange par sms car j’étais désinhibé mais finalement il a changé d’avis : je ne suis pas bi !

Donc il ne dit pas du tout que je ne suis pas trans et m’encourage à entrer dans le protocole Sainte Anne car il dit que je suis la bienvenu dans le service pour une prise en charge (or ce service ne vise pas à proposer une thérapie mais à changer les mâles en femmes !)…

Ah oui, il dit qu’il est gay…ce que je trouve cool car il n’essayera pas de projeter sur moi ses propres fantasmes sur ce qu’est une femme.