En femme chez psychiatre !!!!!

Expérience intéressant ce soir : je vais « en femme » chez le psychiatre, j’attends RER à 21h, 2 arabes alcoolisés plus agés que moi me parlent.
 
Très vite un des 2 me dit qu’il me connait en homme car j’ai mangé des frites avec lui (ce qui est faux).
 
Je dis qu’on ne se connait pas.
 
Il me demande où je vais. Je dis chez le psychiatre.
 
Il demande pourquoi. Je dis « pour ca » en faisant comprendre que je suis « un mec en robe » !
 
L’autre dit que je veux être femme et qu’il l’a vu de suite.
 
Le premier me demande si je suce bien. Je réponds : « ca dépend des gouts, et toi tu suces bien ? » Il dit qu’il ne suce pas (donc un complexé qui vit ca à travers moi ?!).
 
Il me demande comment je m’appelle. Je dis Sacha.
 
Je dis que les arabes adorent les trans et travs.
 
Et la on rentre dans la psychanalyse : ils nient être arabes et disent être kabyles !
 
Je dis : je ne dis pas que vous êtes arabes…je dis que les arabes aiment les trans.
 
Ils ne nient pas que les arabes aiment les trans, que eux aiment les trans, ils nient être arabes ! DROLE !
 
Je dis que je cherche un homme arabe ! Le premier me dit que j’aime les grosses bites d’arabes. Je dis arabe ou pas, ca ne change rien. il dit un truc du style « je pourrais bien te baiser ».
 
Le train arrive, celui qui parle de sexe monte avec moi. On discute durant le voyage.
 
Il me dit je ne sais plus quoi mais je sens qu’il ne dirait pas non à un truc sexuel avec moi.
 
Un autre arabe jeune assis plus loin à notre droite entre dans la dialogue pour dire je que je suis une mademoiselle je crois. L’autre disait monsieur je crois. Enfin ca parlait de mon genre.
 
Je dis ca dépend du sens qu’on donne à homme.
 
Le premier dit « c’est dieu qui m’a crée homme ».
 
L’autre dit « un homme = avoir un zgeg ».
 
Je réponds : un enfant de 4 ans avec une bite est un homme ?
 
Il dit non, il lui manque…et fait un signe vers sa tête, pour désigner le cerveau.
 
Je dis il lui manque quoi, un identité de genre ? Un sexe psychique ? Il hésite et finit par dire oui.
 
Je lui dis que le genre ou sexe psychique ne découle ni e la bite ni des chromosomes. Et je donne des exemples.
 
Il me demande depuis quand je suis comme ca.
 
J’explique… que je ne sais pas si je suis comme ca, enfin je me questionne, je commence à sortir pour tester !
 
On parlait assez fort, tout les gens (enfin 2 personnes) de la zone du wagon à 2 étage (on était n bas) pouvait entendre !
Le premier, celui qui me drague, enfin harcèle, dit qu’il n’entend pas quand je parle tourné vers l’autre…je me lève pour aller vers l’autre en disant au premier de venir car si je parle à une mec à droite et l’autre à gauche, c’est compliqué ! Il me suit de façon docile !
Avant de me déplacer j’avais expliqué les théories du DSM…l’évolution entre trav et trans…
 
Une fois tous proches, l’alcoolisé dit : tu es gay tu donnes ton culs à tout le monde.
 
Je dis : pourquoi à tout le monde ? Je ne suis pas gay.
 
L’autre confirme : ca n’a rien à voir avec être gay !
 
Je montre une photo de moi, et une photo de mon cul en levrette.
 
L’alcoolisé kiffe sa race mais nie vouloir baiser. Je lui dis qu’il m’a proposé de baiser sur le quai. Il nie. Il dit qu’il et père de famille. Je réponds comme tous les mecs que j’ai rencontré pour baiser !
 
Ce qui est drôle c’est que celui qui me drague  a eu besoin de dire à l’autre assis qu’il ne me connait pas…il avait honte de kiffer sur moi !
 
L’autre détourne les yeux. Je demande de quoi il a peur. Il dit que ca lui provoque une envie de baiser mais qu’il sait qui je suis…
 
Je pars, un noir qui était devant se retourne amusé, je dis au revoir aux 2 complexés…
 
Au retour : personne ne me parle, à la sortie contrôle !
 
Je vais vers une meuf noire, je dis « je suis déguisé…sur la photo du pass mais c’est bien moi ». Elle : ca vous va bien.
 
A mon avis elle n’a pas pigé que je disais qu’en mec sur la photo j’étais déguisé ! C’était de l’humour…
 
Ah oui, à la fin du premier trajet : une meuf ne peut pas ouvrir porte, son ticket pour entrer est HS, je lui ouvre, elle dit « merci monsieur », je réponds « de rien monsieur ».
 
Conclusion ?
Bah je ne suis pas femme car une femme aurait eu peur et se serais sentir agressée !
Je demande au psychiatre si une personne trans aurait été mal à cause des questions sexuelles avec l’arabe. Il dit qu’elle sait surtout mal d’avoir été dit homme, elle pourrait faire 2 semaines de déprime rien qu’à cause de ca !
Donc je demande si je ne suis pas trans ?
Il dit si, que j’ai juste une façon de communiquer sans gène en mec ou en femme, je suis pareil, il n’y a pas de Dr Jekyll & mister Hyde en moi, ce qui in fine fait trans dans la mesure où ca montre que je ne joue pas en femme, je suis toujours open au dialogue !
Du coup je demande en quoi je ne suis pas un travesti (je demande souvent).
Sa réponse : je suis travesti car je porte des vêtements pour femme en étant désigné homme par la société mais pas pour la même logique qu’un travesti. Lui veut s’amuser, provoquer, jouer, s’exciter, moi je veux autre chose, je veux exprimer un genre selon lui.
Je dis que ya un coté sexuel pour moi quand je suis en femme et que ca me culpabilise car je doute de ma légitimité en tant que trans à cause de ca.  Il dit qu’il y a du sexuel certes mais qu’il y a autre chose en plus chez moi et que cette chose est plus profonde et le classe clairement dans les trans.
Je demande pourquoi selon lui une personne peut voir enfant qu’elle est trans alors que d’autre non (dont chez moi). Est ce que c’est refoulé ?
Il dit que j’étais déjà trans enfant, que j’avais un truc en moi que je ne pouvais pas désigner comme « je suis fille » mais que si on avait bien analysé on aurait vu que j’étais déjà un genre fille. C’est passé à la trap pour un raison qu’il ignore mais la situation trans était présente forcement selon lui.
Que penser de tout ca ?
Bah je plais aux mecs alors même qu’ils voient que je ne suis pas une femme !  Donc on me parle sexe ! Ce qui confirme la fétichisation des trans et que les mecs leur parlent plus librement qu’aux meufs. Certains peuvent y voir un manque de respect !
Mais je me dis surtout que ca signifie qu’il me classe sans s’en rende compte dans les FEMME ! Donc si un mec qui aime les femmes me demande si je suce bien, je comprends qu’il me drague et donc qu’il me voit femme !
Ya des gens cheloux dans le RER…