Carrefour en femme

Trans, transgenre, transsexuelle, femme trans…

Je suis allée faire les courses à pieds avec une caddie à Carrefour en banlieue (pas chic !) à 20h !!!!

Et j’avais un collant gris opaques et des mocassins rouges  plats pour homme donc pas très féminine.

Et bien ca s’est très bien passé et j’en retiens 2 choses importantes, je dirais même essentielles :

  1. en homme je joue un jeu, je fais semblant d’être masculin
  2. je n’ai pas envie de passer juste pour éviter les problèmes comme je pensais, je veux passer car pour moi c’est affirmer que je suis femme

Comment j’ai pigé ca ?

Pour le semblant en mec : en mec j’ai toujours eu une sorte de tension dans ce centre commercial, je sentais depuis un moment que j’avais peur d’apparaitre féminin en mec car par exemple quand je faisais un geste féminin  (comme par exemple casser le poignet quand je prend un article car ca me fait du bien de le faire)  je me disais « merde, ca fait femme, si quelqu’un voit je vas être ridicule ».

Donc je  disais que pour ma « sécurité » je devais être masculin en mec normal en public. Donc si j’avais un vernsis à ongle sur les mains ou un collant sous le pantalon ca me stessait qu’on le voit, j’avais honte de faire mec non viril.

Et en femme miracle : plus cette tension, je me sentais LIBRE de faire des trucs féminins et quand ca arrivait  je me disais « qu’est ce que c’est bon de pouvoir faire ce geste sans honte  ! »

Et le collants n’étaient pas sous le pantalon mais visible. Le vernis je n’y pensais même plus. Mais je me sentais en sécurité, à ma place, relaxe, même si je me disais que les gens pensaient que j’étais un mec déguisé ridicule !

Pour le passing : une caissière sourit en me voyant, quand mon tour arrive elle sourit encore. Je vois qu’elle voit que je ne suis pas une femme normale. Je pensais payer par carte pour ne pas avoir de problème avec un chèque et une identité de mec.

Mais finalement je lui dis : « je vais vous faire rire encore plus avec ma carte, vous me reconnaissez ? Pas de réponse. Je dis que c’est un problème si c’est pas moi. Elle dit : « je vous préfère comme ca (en femme). Puis redis « vous êtes mieux comme ca, vous êtes jolie ». Puis elle dit :  « au revoir madame, à bientôt peut être ».

Et là je me suis sentie non légitime en madame, je me suis senti  mec déguié et j’ai pensé qu’elle avait un grain.

Je me suis demandé pourquoi elle me disait madame alors qu’elle montre que je la fais rire et que donc elle voit que je ne suis pas madame.

Et alors question et anxiété : si je trouve ca strange madame alors je ne suis pas trans car les trans exigent madame.

Mais j’ai pigé pourquoi madame m’a posé problème : elle riait, donc passing nul, donc je me dis qu’elle me dts madame par pur complaisance, pour me faire plaisir mais qu’elle n’y croit pas.

Et j’ai donc compris que je ne voulais pas un passing juste pour qu’on ne me fasse pas chier (elle ne me faisait pas chier), je voulais passer car  être vue femme compte pour mon bien être plus que ce que je voulais l’admettre.

Donc entre une vie dans un mode anti trans où je passe mais où je suis en danger si je ne passe plus et un vie  dans un monde trans friendly ou je ne pas passer mais où ca n’est un problème pour personne, je préfère pour mon conforte personnel passer.

La tension liée au passing dans un monde anti trans me semble moins démoralisante que celle liée au fait de voir dans les yeux de l’autre qui est pro trans que je ne passe pas.

Donc besoin d’être femme pour l’autre et donc genre totalement femme !

Donc je suis une femme trans !!!! Cool, je peux enfin le dire sans me sentir ridicule : je suis une femme !