Sofect en transition = elle se nomme FPATH now !

Mail envoyé à Mache :

 

Changer = bonne idée.

Mais si vous dites que les trans on un rejet anti Sofect irrationnel et indestructible c’est que vous n’avez pas compris la situation.

D’ailleurs remplacez « rejet de Sofect » par « conviction d’être femme » et on a l’état d’esprit d’origine de la Sofect = le trans sont des dingues qu’on ne peut pas raisonner ! Avant la dinguerie trans portait sur l’idée d’être femme, now elle porte sur la haine de la Sofect. 

Et cet état d’esprit toxique qu’il faut tuer.

Pour ça je propose de condamner publiquement et sans équivoque l’héritage de Chilan en critiquant sa phrase débile = réponse folle à une demande folle. Admettre que Chilan a fait du tort à des trans car elle n’a jamais rien pigé à la logique trans. Admettre que la demande n’est pas folle et que c’est la réponse qui n’était pas à la hauteur car les pseudo spécialistes comme Chilan ne savaient pas grand chose des trans.

S’engager dans une rupture totale par rapport à l’époque Chilan

Ensuite sacrifier symboliquement Cordier et choisir un autre président = Mâche !

Je suis candidat pour être chef de la partie patients, comme çaon travaillera ensemble puisque vous dites que je peux travailler

Ensuite oser critiquer la WAPTH et ne pas être un clone local soumis et admettre que cette organisation n’a pas le monopole du savoir trans et qu’elle a encore des positions réactionnaires (comme interdire une chatte sans transition sociale préalable selon vous).

Ensuite il faut s’engager à réduire les délais de prise en charge. 2 ans pour avoir ths avec un rdv tous les 6 mois = un gag !

12 mois que j’attends de voir l’espion car vous attendiez de pouvoir mettre dans une lettre assez inutile pour lui pourquoi je n’allais pas plus loin dans la transition…

Avoir des réunions 2 fois par mois et non tous les 3 mois. S’engager à lutter contre les 2 ans imposés par la sécu pour remboursement.

Engagement à former des chirurgiens au top niveau mondial. Et montrer des photos des chirurgies, faire témoigner des patients à visage visible.

Informer clairement sur les chirurgies cosmétiques périphériques accessibles sans THS. Offrir une épilation du visage donccréer un pôle dermatologie.
Lister des psychiatres libéraux fiables pour avoir THS pour les trans qui ne veulent pas d’un truc trop rigide au départ = Hub, Guetta, Pierrat. Et accepter leurs patients dans le protocole sans penser que ce sont des francs tireurs dangereux qui donnent un THS à des fous ! 

Voilà comme attirer les trans dans votre protocole ! 

Et il faut expliquer tout ça sur une vidéo sur le YouTube en 2 parties = mea culpa envers tous les trans maltraités pendant x années + annonce de la révolution Machiste (menée par Mache) qui fera de la France un modèle dans la prise en charge des trans !
Sinon j’ai des cadeaux phalliques pour vous…surprise la semaine prochaine !
Publicités

Entretien pole emploi !

Bilan pôle emploi =

J’avais rdv avec un noir du Sénégal, qui a une maîtrise chez lui et un D.E.S.S. ici.

Je dis que c’est cool d’avoir un noir diplômé car ça prouve que y’a moins de racisme à pôle emploi.

Puis je questionne = mais peut être que c’est pas une bonne nouvelle car ça signifie qu’être noir ou diplômé de fac condamne à des poste sous qualifié puisque le gens de pole emploi ont souvent peu de diplôme.

Il dit que c’est très juste ce que je dis.

Il est étonné par le fait que je sache quel diplôme il a. Il demande comment je sais…donc il est diplômé mais pas H. P. I..

Je dis que j’ai internet…

Il dit qu’en 15 ans jamais personne ne lui a parlé de ses études !

Il souligne que j’ai une curiosité intellectuelle qu’il n’a jamais vu (à pôle emploi j’espère…).

Puis j’explique que je suis trans.

Il semble bien accepté la chose. Je ne me sens pas jugé.

Il me demande si j’ai fait des modifications du corps.

Je lui montre un sein : il dit que ça fait sein et demande pour la bite !

Je dis que les trans n’aiment pas ces questions car c’est comme si je demandais s’il avait une petite bite.

Il dit qu’il répondrait qu’il a une petite bite. Je demande combien ! Il dit qu’il ne sait pas. Je dis que le noirs sont supposés avoir une grand bite…

Je demande si une personne trans peut travailler à pôle emploi.

Il dit non ca4 services publiques pas assez ouverts.

Je dis que c’est justement l’inverse, que services publiques sont logiquement plus open.

Il compare trans au tchador. Il est islamique mais contre le torchon islamique. Donc faut pas imposer aux autres. Je dis que c’est pas pareil car on peut changer de religion mais pas de genre mentale. Il dit qu’on ne peut pas changer de religion… Je dis qu’avant l’islam il n’y avait pas d’islam et les humains vivaient très bien donc on peut cesser d’être islamique et devenir juif ou catholique.

Je demande s’il aiderait son enfant trans à se changer. Il dit d’abord que ça ne peut pas lui arriver. Puis qu’il ne l’aiderait pas. Je dis que si son enfant voulait se marier il l’aiderait à s marier donc pourquoi ne pas l’aider à changer de corps ? Du coup il dit qu’il l’aiderait à consulter des spécialistes car c’est un scientifique…

Bref, mec de 58 ans, islamique, bac+5 en économie, modérément anti trans, sans même s’en rendre compte, mais pas un mec qui va faire chier les trans.

Je pense pourvoir le rendre pro trans !

J’ai dit que s’il voulait un jour se changer en femme il pouvait me contacter car j’ai des bonnes adresses.

Il admet qu’il est peut être trans sans s’en rendre compte quand je lui dis que des gens s’en rendent compte à 46 ans !

Il a dit que mon projet trans avait l’air très clair, que j’en parlais librement.

Ah oui, il pensait qu’un rsiste était obligé de s’inscrire à pole emploi. J’ai dit que non. Mais que c’était pas très clair la loi.

Il est allé demander à quelqu’un et est revenu avec la réponse que j’avais raison = pas obligatoire !

Donc je connais mieux son job que lui…

La règle est la suivante =
Quand on est au rsa il faut avoir un référent unique avec lequel on signe un contrat.

Ce référent peut être =

1) un employé pole emploi = pour le gens employables de suite = donc faut être à pôle emploi ET chercher effectivement un job. Si on est radié de pôle emploi on peut perdre le rsa.

2) un chargé d’insertion = pour les gens employable en moins de 12 mois = on essaye d’abord de régler les freins psychiques, sociaux mais le but reste l’emploi.
Ya pas une obligation d’être à pôle emploi si dans le contrat on ne met pas de volet pro.

3) assistant social = pour le gens à la masse qui ont zéro chance de travailler sous 12 mois = là, aucune obligation de chercher mais d’agir pour d’insérer socialement (voir des psychiatres, faire une cure de desintoxication, apprendre le français…)

Je suis en passé il y a x mois de zone 2) à zone 3) à la demande de l’organisme qui me file le rsa (conseil régional ou général). Je suis donc jugé inemployable et c’est une chance car du coup je n’ai aucune obligation de vouloir travailler (ni même de dire que je veux !).

En partant le noir me dit de ne plus m’actualiser car il va me convoquer.

Je dis que je suis veux m’actualiser pour venir lui parle puisqu’il est sympa ! Et j’ai dit que la meuf avant lui me laissait tranquille…

Il a répondu = ok, restez inscrit, je vous au vu, now je vous connais…

Il a noté que j’avais une personnalité qui s’oppose alors que lui cherche la symbiose =

Je ne m’oppose pas, je corrige quand quelqu’un un truc faux et je montre en quoi c’est faux ! Par exemple il disait qu’on ne peut pas changer de religion ou qu’être trans est un choix/un plaisir et compare s’habiller en femme pour une personne trans au tchador. Je lui montre que rien à voir. Il dit alors qu’on ne peut pas comparer. Je souligne que c’est lui qui a comparé = c’est ce qu’il appelle être dans l’opposition !

Mais j’ai admis quand même aimer l’opposition…

Il m’a expliqué que si on avait une bite alors on était un homme. Donc il n’y connaît rien sur le genre.

ll a aussi eu un discours binaire = monsieur ou madame. J’ai dit non, excellence. Il a dit OK votre excellence. J’ai dit pas votre mais juste excellence !

J’ai oublié de demander pour le prénom Fatoumata que j’avais idée de prendre en femme…

J’ai dit qu’il avait eu un entretien dans la 4ème dimension grâce à moi. Il avait dit non, la 5eme. J’ai dit un entretien du 3ème genre !

Bref, c’était amusant…

Conclusion = je suis capable de discuter avec tout le monde de mon histoire trans en étant très clair et en montrant mes seins !

Moi qui ai comme projet d’être FEMEN je m’entraîne déjà avant transition à montrer mes seins !