Internet a sauvé les trans

Transgenre, transsexuelle, transidentaire

Internet  a changé la vie des gens (enfin de ceux qui l’utilisent souvent !).

Et les gens pour qui ce changement est une REVOLUTION sont les LGBTQ et tout particulièrement les TRANS !

Avant internet : 

une personne qui pense à changer de sexe se dit qu’elle a une idée folle et que c’est impossible.

Pourquoi elle se dit ca ?

Ca la TV et les films montraient des trans qui sont soit des clowns tristes dont on se moque soit des malades qui tuent des gens.

Dans les 2 cas on comprend que ces gens n’ont pas une vie enviable.

Donc la personne trans se dit « je ne peux pas être comme ces gens là ».

Elle est à l’image de la société à savoir transphobique et pensent que les trans ne sont pas fréquentables et qu’être trans est encore pire que de les fréquenter !

Donc elle passe 10 ans, 20 ans, 30 ans, 40 ans, à se dire « c’est un fantasme sexuel, c’est un signe que je suis malade, c’est une connerie de changer de sexe, je ne suis qu’un travesti, je suis borderline, je suis bipolaire, je suis gay honteux, je suis normal…je ne suis pas trans… ».

Après internet :

On tape « changer de sexe » et on tombe sur des centaines, des milliers de témoignages sur youtube, sur des forums, sur des blogs, de gens qui disent qu’ils ont changé de sexe et qu’ils sont heureux et que surtout la seule chose qu’ils regrettent c’est d’avoir attendu si longtemps avant de se lancer !

Ils disent comment faire, où aller, qui consulter, quels pièges éviter…

On découvre aussi toutes les théories psychiatriques sur lesquels se basent les psychiatres pour dire si une personne est trans.

Et on voit que ces théories sont souvent fausses et basées sur des préjugés has been.

On voit aussi que les trans ne sont pas tous serial killer ou pute junkie ou SDF ou internés en psychiatrie pour grave maladie et qu’il y a des avocats, des PDG, des médecins, des informaticiens, des stars du rock, des militaires, des gens qui ont une femme, des enfants, des parents, une vie banale, une chien…mais qui en plus de tout ca ont cette envie de passer dans l’autre camps niveau genre social car une pulsion les pousse à se dire que dans l’autre camps c’est leur place !

On comprend que les trans ne sont pas malades, du moins pas plus que les non trans.

On comprend que c’est la société qui est malade de maltraiter les trans !

On comprends que les humains sont stupides et qu’il va falloir ruser pour survivre dans un monde peuplé de cons.

On finit par accepter qu’on est trans et par se dire que changer de sexe/genre sociale est possible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités