Anxiété

Je dis à Guetta que j’a une anxiété assez forte liée :

  • aux femmes
  • aux sexe des femmes
  • à la sexualité des femmes

L’idée qu’elles ont un chatte et l’utilisent alors que moi je ne peux pas faire pareil m’angoisse !

Réponse du psychiatre = c’est classique chez les trans, c’est un signe de dysphorie de genre !

 

 

Publicités

Effets T.H.S. = Ostrodose 2 pressions + 1/4 d’Androcur (quand ca me chante…)

Baisse marquée de l’envie de me branler puisque je suis passé de 5 fois par semaine à 1 fois tous les 15 jours/3 semaines !!!!

Je bande apriori moins mais même avant je me branlais sans chercher à bander et sans décaloter donc difficile à dire à quel point.

Mais ce qui est évident c’est que le frein est bien plus serré, il l’était déjà avant au point de nécessité une prudence durant pénétration active ou masturbation mais now le gland a du mal à passer le prépuce en entier, ce qui laisse penser que la bite est plus grosse ou la peau moins élastique !

Je n’ai plus de sperme à l’éjaculation, c’est strange !

L’orgasme est un peu différent, moins intense mais pas vraiment plus long à obtenir, et je me sens différent après par rapport à sans t.h.s..

Des fois j’ai un peu de libido mais pas envie de me branle, je commence à me branler et je m’endors vite sans même approcher l’orgasme et sans m’en rendre compte !

Tout ceci ne me dérange pas, je ne me dis pas que je suis en train de perdre quelque chose…je trouva ça même cool d’une certaine façon !

Un homme ne supporterait jamais tous ces changements, il se sentirait privé et déprimé et il aurait envie d’arrêter toute consommation qui provoquerait tout ça, même si la consommation était liée à un traitement pour lui éviter des maladies graves  !

Ca me fait dire que je suis bien mentalement en mode femme et donc trans puisque mâle…

Je n’ai pas perdu toute libido, je n’ai aucune dépression, aucun changement d’humeur, aucun signe de puberté (j’en ai jamais eu d’ailleurs même ado) !

Je me sens plus connecté au corps, le montrer me semble plus naturel, je me malade en slip et maillot de corps chez moi, chose que je ne faisais jamais avant !

 

 

 

Obsession T !

Les trans sont obsédés par les taux de de T. et E, ils veulent diminuer au maxi la T. et maximiser l’E.

Moi, je m’en fous.

Je base sur comment je me sens : les effets psychiques et physiques.

Pour le physique je vois que les seins se développent doucement sans être tendus, signe que y’a pas une surdose d’E (si yen a trop on a les seins qui sont tendus) mais ils font mal si j’appuie (signe que la glande change). Je vois aussi que j’ai plus de gras sur les jambes et fesses et bras.

Je vois que j’ai beaucoup moins envie de me branler (10 fois moins en fréquence !) et que y’a rien qui sort quand j’ai un orgasme en me branlant donc la production de sperme est proche de zéro. De plus j’ai des couilles plus petites. Les poils du ventre poussent aussi moins vite que et moins dur. Donc le niveau de T doit être très diminué !

Intellectuellement je me dis que je suis en train de ruiner mon corps niveau santé, que socialement je suis en train de me marginaliser car les autres vont me voir inévitablement comme un homme avec des seins, ce qui socialement est pas accepté. Et si je dis que j’ai fait exprès d’en avoir je serai vu comme un dingue.

Mais niveau émotion, intuition pour faire comme Mâche a dit (suivre mon intuition au lieu d’analyser tout…), j’ai l’impression que je me suis mieux mentalement qu’avant et que je ne suis pas en train de ruiner ma vie. Je me sens plus comme ayant un corps vivant qu’avant. Le corps me plaît plus et le montrer même dérange moins.

J’ai contacté un nouveau psychiatre qui discrimine les trans : Jacques Pierrat

J’ai pris rdv avec le 4ème psychiatre !

Je dis au tel que je veux un 1er rdv.

Il dit qu’il ne prend plus personne, du moins avant 2 ou 3 mois.

Je dis que je sais car j’ai lu ça online mais que j’ai aussi lu qu’il prenait les nouveaux si trans et je pense être trans ou du moins les psychiatres que j’ai vu le pensent !

J’ai dit que je prenais un ths aussi, pour faire vrai trans !

Là, changement de discours immédiat :

OK, pas de problème, j’ai eu des annulations, mercredi midi ça vous convient ? Sinon la semaine prochaine ! Vous êtes dispo quand ?

Moi : tout le temps.

Lui : c’est bien ça !

Puis il demande : vous voulez quoi ? Une attestation ? Une chirurgie ?

Moi : comme je vous ai dit j’ai commencé ths en janvier. Mais je n’ai pas de plan précis sur la suite et je voudrais voir avec vous si ths est une bonne idée et voir ce qu’on peut faire ensemble de tout ça.

Lui : OK, no problemo !

Donc rdv dans 2 jours.

Apriori un bon plan ce psychiatre…